En direct de Dapaong...

(actualisé le ) par Catherine, présidente

Des nouvelles par Martine :

Bonjour Catherine et tous les amis de l’Association,

J’espère que tout se passe bien pour vous en ce moment ou de grandes pluies s’abattent sur certaines régions de votre pays et causent beaucoup de dégâts. J’espère et je souhaite vivement que personne parmi vous et vos proches ne soit concerne ; mais nous gardons une pensée de solidarité pour tous ceux qui subissent ces dommages.

Je te donne les effectifs définitifs des élèves pour cette année. Il y a donc 436 élèves au total, 302 au collège et 134 au lycée avec 223 garçons et 213 filles.
Au niveau du personnel, nous sommes 29, 24 professeurs, malheureusement encore tous des hommes, la secrétaire, la bibliothécaire, l’informaticienne, le gardien de nuit et moi.
Je crois que je t avais dit qu’il nous faut un peu plus d’1 000 000F CFA pour payer les salaires chaque mois.
L,écolage est rentré un peu, mais pas encore la totalité de la première tranche.

J’ai acheté les livres pour le lycée, un peu pour les secondes, mais surtout pour les 1eres. J’ai reçu pour cela de l’argent de Maria André, une adhérente de l’association (pour les livres d’allemand), de Ingrid et Roger,des belges qui étaient la en septembre, de la commune belge. Claire Jean aussi a envoyé de l’argent (je n’en connais pas encore le montant).

Je vais monter un projet pour le SCAC pour voir si je peux trouver un peu d ’argent pour aider a la construction des nouvelles classes. Un premier devis pour 2 classes est de plus de 10 000 000F CFA. J’ai demande aussi un devis pour la dalle et 4 classes au dessus du bâtiment principal.

Mikke et les amis belges ont promis de nous envoyer de l’argent. Ce sera pour une prime aux profs qui n’ont pas été paye pour septembre parce que la rentrée avait été reportée au 3 octobre. Du reste de cet argent, je vais payer les profs qui donnent des cours de répétition aux élèves qui ont des difficultés en maths, pc, anglais, français mais dont les parents ne peuvent pas leur prendre des répétiteurs.

Ici c est l’harmattan qui commence, c’est mieux que la chaleur.

Passe mon bonjour et ma solidarité a tous les amis de l’Association qui seraient touches par les intempéries.

Je vous embrasse tous,

Martine

Partager cette page